Sebastien Loeb vainqueur à Mettet !

Malgré une météo maussade, le spectacle a été très haut en couleurs sur la piste du circuit Jules Tacheny de Mettet.

– Supercar World RX: Deux demi-finales de feu ! Dans la première, les deux VW de Kristofferson et Solberg se sont montrées les plus rapides devant l’Audi de Ekström. Dans la deuxième demi-finale, Sébastien Loeb a régné en maître. Il devance un incroyable Andreas Bakkerud (Audi S1), pénalisé par un faux-départ et donc deux passages obligés par le Joker Lap et malgré tout deuxième devant le pilote Peugeot Timmy Hansen. Et voilà donc les trois constructeurs officiellement impliqués en finale avec leurs deux voitures.

Au départ, Sébastien Loeb est le plus habile et devance la meute à l’issue d’un premier virage chahuté. Le pilote français ne sera plus rejoint malgré une belle résistance de Petter Solberg.  Derrière, Timmy Hansen, parti dernier, est auteur d’une remontée d’anthologie et termine sur la 3e marche du podium. Ekström, Kristofferson et Bakkerud terminent dans cet ordre dans une finale qui restera dans les mémoires.

– Touring Car : Steve Volders a fait vibrer le public belge jusqu’au bout : le pilote de la Ford Fiesta n°77 a en effet lutté pour la victoire jusque dans le dernier tour, battu finalement par le Suédois Fredrik Salsten (DS3). Un autre Suédois, Daniel Lundh (Volvo C30) complète le podium…

– RX2: Grosse désillusion pour Guillaume De Ridder qui a été éliminé dès le premier virage de sa demi-finale suite à un contact qui a cassé net sa colonne de direction. Voilà un début de saison pas du tout conforme aux espérances et à la pointe de vitesse du pilote belge. Lors de la finale, le favori, le Lituanien Gryazin a été tassé contre le mur de pneus du premier virage par Kalliomaki, qui écopera d’un drapeau noir. La place était alors libre pour le Norvégien Gundersen qui s’imposa devant ses deux compatriotes Evjen et Krogstad.

– Supercar Euro RX: Finale de folie en Supercar Euro RX avec une lutte à couteaux tirés, au 100e de seconde, entre les 6 finalistes. C’est le Suédois Anton Marklund qui émerge finalement en devançant de très peu le bouillant Lituanien Reinis Nittis et un Cyril Raymond un peu piégé au départ et qui a tout tenté… mais en vain.

Le détail des résultats : ici